CalendrierGalerieAccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur notre forum, venez échanger avec nous ! Le recrutement est actuellement ouvert.

Passez une bonne visite, le tout dans la joie et la bonne humeur !

Pour les règles concernant le recrutement, vous pouvez les trouver : ici

Même si vous n'êtes pas membre de la guilde, n'hésitez pas à intervenir sur le forum !

Partagez | 
 

 Mon histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fya
Dieu des mots
avatar

Messages : 4209
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : %pos%
Age : 25

MessageSujet: Mon histoire   Ven 25 Jan 2013 - 23:14

(ce post est un copié collé de celui chez Becho)

[Edit 0]

J’étais. Mais qu’étais-je ? Il y a un instant je n’étais rien, âme errante dans un néant infini. Maintenant j’étais enfermée dans quelque chose. J’ouvris les yeux. Quelle était cette lumière aveuglante ? C’était donc cela, voir ? Je pris lentement conscience que ma vie antérieure venait de prendre fin. Qu’étais-je déjà, avant ? C’était flou, mes souvenirs s’effaçaient. Je tentai un moment de me concentrer pour les empêcher de s’enfuir, en vain. Ne pouvant rien y faire je décidai de commencer l’exploration du nouveau monde où j’avais atterrie. Je regardai ces deux petites choses fines et délicates qui pendaient à mes côtés, mes mains. Elles prolongeaient deux longs membres articulés, assez robustes, qui convergeaient vers l’endroit où était enfermée ma conscience, reste de ma vie passée. Il y avait autre chose entre les deux, j’y posai ma main et pu sentir un battement régulier, réconfortant. Je passai ma main droite dans ma longue chevelure blonde, le contact était agréable. Je frôlai alors doucement mon ventre, mes seins, mes jambes puis fis passer mes doigts entre mes orteils avant de me mordiller le pouce par curiosité. Alors que j’analysai mon corps j’en devinai peu à peu l’usage. Ces jambes me supporteraient et m’amèneraient à destination, ces bras porteraient mon arme de déplaceraient les obstacles, ces mains penseraient mes blessures, ces épaules soutiendraient mon armure, ces yeux dévoreraient le monde, ces oreilles écouteraient les murmures…

« … et cette voix liera ma personne à ce qui l’entoure. »

J’avais à peine murmuré, mais quelle voix ! Je l’appréciais déjà, à la fois douce et claire, agréable mélodie sortant de ma gorge. Je fis un pas, puis un autre. C’était facile ! Quelque chose d’étrange, une douce brise, vint caresser ma peau nue. Je frissonnai de plaisir. S’ensuivit alors un moment de bonheur intense, une envie de changement assouvie, et ce sentiment de regret qui me quitta enfin, me laissant apprécier pleinement ce qui m’attendait.
Je tournoyai quelques instants dans le vent, mes cheveux fouettant mon visage, jusqu’à ce que le monde qui m’entoure ne fût plus qu’un vaste mélange de couleurs désordonnées.
Puis je me rendis compte qu’une douleur tenaillait mon ventre, j’avais… faim. Mais où étais-je ? Je commençai alors à m’intéresser à ce qui m’entourait. Je me tenais à l’extrémité d’une passerelle de marbre, sur une unique plaque d’argent. De chaque côté et derrière moi il n’y avait rien que le ciel, caché parmi des nuages blancs comme neige. Je devais être moi-même dans un nuage, car malgré la clarté ambiante je ne voyais pas à plus de trois mètres, et je n’avais aucune idée d’où la passerelle pouvait mener.

Je m’avançai le long de cette passerelle et marchai pendant un bon quart d’heure. Je devais fixer mes pieds pour être certaine de ne pas tomber dans les nuages, cependant je me suis vite habituée à la vue de ces deux formes étranges sur lesquelles je reposais.
Lorsque j’émergeai enfin du brouillard, j’ai pu apercevoir un immense temple blanc. L’entrée était elle aussi gigantesque, ouverture béante invitant tout nouveau-né à rejoindre le monde qui se cachait derrière. Une grande place vide précédait le temple, une infinité de passerelles identiques à la mienne y prenaient racine pour disparaitre dans les nuages. C’était le point de convergence entre des existences terminées et nouvelles, ce qui succédait à cette marche solitaire sur la passerelle céleste.

Je m’apprêtai à poser un pied lorsque je la vis pour la première fois. Je n’étais plus seule, une fille élancée venait d’apparaître entre les nuages et s’avançait maintenant sur la place, en direction du temple. Elle aussi était nue et blonde, mais là s’arrêtaient toutes ressemblances entre nos deux personnes. Elle était loin et je ne pouvais pas discerner tous les détails, pourtant son maintien avait quelque chose de provocateur, incitant à s’approcher d’elle. Sa peau était recouverte de marque rouge que je ne parvenais pas à discerner, et ses cheveux, plus longs que les miens, étaient noués en une longue tresse qui lui descendait jusqu’aux mollets. Elle marchait d’un pas déterminé jusqu’au temple où elle s’arrêta quelques secondes, puis franchit l’allée et disparut.


[Edit 1]

C’était maintenant mon tour de rejoindre le monde des vivants. Pourtant au moment où je posai mon pied sur la place une voix retentit dans ma tête.

« Fya, tu as été choisie pour faire partie du monde des mortels. Sois méritante de l’honneur qui t’as été accordé. Ta destinée se trouve derrière ces portes, une fois franchie tu devras l’affronter quelle qu’elle soit. Toutefois tu peux toujours retourner à ton état initial et rebrousser chemin si l’idée du renouveau t’effraie. »

S’ensuivit un moment de silence où j’eu l’impression que mon esprit était parcouru par un corps étranger.

« Non… je vois… j’attendrai patiemment ton retour une fois cette vie terminée, bonne chance. »

La présence étrangère me quitta et je franchis la place d’un pas décidé.

Le changement fût radical. Après tout j’arrivais d’un endroit très sobre, où seul le blanc dominait, où aucun objet ne trainait, et où le seul environnement était une mer de nuage à perte de vue. Ainsi le surplus d’objets me choqua d’entrée. Je me trouvais dans une pièce immense éclairée par des vieux lustres en fer et par des fenêtres étroites à l’allure de meurtrières. L’un des murs était tapissé de peintures et de broderies représentant des héros amaknéens pourfendant des monstres effrayants. De l’autre côté des armes et armures délabrées étaient entreposées dans un désordre dérangeant. Au bout de la pièce il y avait une grande porte qui menait dehors et au centre se trouvait une sorte de trou en pierre rempli d’eau. Je remarquai alors qu’on ne pouvait se rendre de l’autre côté de la pièce sans le traverser. Une jeune femme blonde se tenait devant. Curieusement, elle était vêtue modestement et ne se baladait pas nue. Ce n’était sûrement pas une nouvelle voyageuse comme celle que j’avais vu devant le temple. Je m’approchais d’elle dans l’espoir d’utiliser enfin ma voix mais ce fût elle qui entama la conversation.

« Bonjour ma belle ! Je suis Tenva, gardienne de l’unique temple réunissant les douzes. Je te souhaite la bienvenue, tu es en quête d’aventures ? Car c’est ici que tout commence. Tu es sur l’île flottante d’Incarnam donc tu pourras observer les verts pâturages en sortant. »

Quelques secondes s’écoulèrent avant que je ne réponde, j’avais encore du mal à trouver ma voix au fond de moi.

« Bonjour Tenva, je suis Fya, je te remercie pour ton accueil. Je vois qu’il faut traverser ce bain pour sortir ? »
« En effet, cela fait partie du rituel de ton arrivée dans ce monde. De plus si jamais tu te blesses sur l’île tu pourrais venir t’y rafraichir. L’eau de nos fées referme toutes les blessures. »

J’acquiesçai d’un signe de tête et commençai à descendre les marches. Mes orteils frôlèrent l’eau en premiers, je réprimai un frisson. Quel contact étrange ! C’était frais et doux. Je continuai à descendre jusqu’à ce que l’eau m’arrive au menton, j’étais au fond. J’avais l’impression qu’une infinité de mains me caressait doucement toutes les parties du corps alors que je progressai vers l’autre côté. Arrivée au milieu l’eau se mit à tourner autour de moi. Étonnée je m’arrêtai et regardait l’eau tracer des symboles que je ne comprenais pas. Puis l’eau se calma et redevint lisse, je fus alors attirée par mon propre reflet : sous des mèches blondes deux grands yeux bleus intrigués m’observaient. Un nez fin surplombait une bouche figée dans une moue perplexe, et deux oreilles effilées dépassaient de mes cheveux. Je voulu toucher l’image de ma main et elle se brouilla. Alors je finis de traverser et entamai la remontée. A mesure que je sortais, l’eau dégoulinait sur mon corps. Ce fût la première fois que j’eu froid. En jetant un regard en arrière je vis Tenva m’adresser un sourire encourageant et je franchis la porte qui menait à l’extérieur.

La première chose qui me frappa fût le vent puissant qui soufflait au dehors et mordait ma chair encore mouillée. Je me trouvais sur une falaise, toujours dans les nuages, mais une forêt semblait pousser un peu plus loin dans les terres. L’herbe était haute et m’arrivait à la taille, toutefois un sentier se faufilait jusqu’à une cabane en bois, située dans la direction de la forêt. Curieuse, je décidai de m’aventurer vers la cabane pour voir s’il y avait quelqu’un. La nuit tombait et je commençais vraiment à avoir froid. Avec un peu de chance je pourrai passer la nuit dans cette cabane.

[...]

PS : Si vous avez des commentaires à faire n'hésitez pas. Je continuerai sûrement à la suite de ce post, en éditant, en l'annonçant plus bas.

_________________
Fya - Gya & [Bya Cya Dya Jya Lya Qya Rya Sya Vya Wya]
Youtube : Fya - Sacriatchs
L'antre de Fya


Dernière édition par Fya le Dim 27 Jan 2013 - 21:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aemi
Ménestrel
avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 07/11/2012

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 27 Jan 2013 - 12:46

Hey ! J'ai bien aimé, l'expression des sentiments est bien faîte ^^
On comprend bien qu'y'a quelque chose à oublier ou une sorte de trauma.. qui sait !
Par contre ça manque un tout petit peu d'action à mon goût, mais si c'était que pour faire une sorte d'intro, c'est pas gênant o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fya
Dieu des mots
avatar

Messages : 4209
Date d'inscription : 13/06/2011
Localisation : %pos%
Age : 25

MessageSujet: Re: Mon histoire   Dim 27 Jan 2013 - 21:17

Merci Aemi ! Je mets un peu de temps à mettre l'histoire en place mais je compte bien placer des combats et des évènements un peu plus "bougeants". Mais j'ai un peu peur de précipiter les choses et je veux faire ça bien.

& Rajout d'une nouvelle partie.

_________________
Fya - Gya & [Bya Cya Dya Jya Lya Qya Rya Sya Vya Wya]
Youtube : Fya - Sacriatchs
L'antre de Fya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mon histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hyrbow :: Zone decrétée publique ! Qui sait ce qu'on peut y trouver ! :: Bibliothèque d'Harry Stote-
Sauter vers: